Le CNRS
Accueil CNRS
Autres sites CNRS
 
  Accueil > Anciens étudiants > Ballouard                                                                          Vie pratique > Etudiants
 
Curriculum Vitae
Publications

Situation actuelle et parcours

 

    

Depuis janvier 2011, chargé de mission scientifique pour le programme LIFE tortue d'Hermann 2010-2014, au-Centre de Recherche et de Conservation des Chéloniens CRCC-SOPTOM dans le Var.               

 

 

2007/2010

 

 

 

Doctorat, Biologie de l’environnement, des populations, écologie. Ecole Doctorale ICGB, Université de Poitiers

  • Espèces charismatiques, espèces locales et serpents en éducation à l'environnement: Evaluation dans dix pays de la perception des enfants pour protéger la faune et l'importance de l'expérience de terrain

Sous la direction du Dr. Xavier BONNET (CEBC  – CNRS UPR 1934)

2004/2005

 

 

 

Master Evolution, patrimoine naturel et sociétés

  • Education à l’environnement en milieu scolaire et conservation de la biodiversité : une expérience autour des serpents dans le Niortais

Sous la direction du Dr. Xavier BONNET (CEBC  – CNRS UPR 1934)

 

THÈSE

Période : 2007 - 2010

Responsables : Xavier BONNET

Université d'inscription : ICGB, Université de Poitiers

Spécialité : Conservation, éducation à l'environnement, reptile, serpent, suivi de population

Titre du sujet : Espèces charismatiques, espèces locales et serpents en éducation à l'environnement: Evaluation dans dix pays de la perception des enfants pour protéger la faune et l'importance de l'expérience de terrain (PDF)

 

Résumé du sujet :

L’éducation à l’environnement est reconnue comme un outil indispensable pour pallier l’érosion galopante de la biodiversité, enjeu majeur du 21ème siècle.


Si la plupart des gens sont d’ores et déjà sensibles à la protection de quelques espèces emblématiques, généralement exotiques, ils ont souvent peu conscience de la nécessité de protéger des espèces plus communes et locales. Il est alors possible que cet écart entre les besoins et les connaissances dans ce domaine ne favorise pas l’action des citoyens là où il leur est concrètement possible d’agir (ex : dans leur jardin).


Par ailleurs, obtenir la sympathie du public envers les espèces est indispensable pour justifier de la mise en place de programmes de conservation.
Cependant certaines espèces, comme le serpent, en tête de file «  du peuple des broussailles » pâtissent d’une mauvaise image induite par manque de connaissances. Dès lors, progresser sur l’éducation et l’acquisition de connaissances écologiques sur de telles espèces, permettrait la reconsidération des organismes oubliés des programmes de conservation.


Des enquêtes et des actions de terrain portant sur l’écologie des serpents couplées à des activités de pédagogie avec des scolaires sont menées en France et dans différents pays en Europe. A travers ces opérations, l’objectif de l’étude est d’apporter des éléments concrets susceptibles de redresser les biais qui nuisent à la prise en compte de la biodiversité au sens large.

 

Rapport de stage

BALLOUARD J.M. Education à l’environnement en milieu scolaire et conservation de la biodiversité : une expérience autour des serpents dans le Niortais. 2005, DEA, Muséum National d’Histoire Naturelle, Paris (PDF)

 

Imprimer Contact Plan du site Plug-ins Accueil

 

 

 
 
 

Centre d'Etudes Biologiques de Chizé