Le CNRS
Accueil CNRS
Autres sites CNRS
 
  Accueil > Anciens étudiants > Cook                                                                                  Vie pratique > Etudiants
 
Curriculum Vitae
Publications

Situation actuelle et parcours

    

 

 

Je suis maintenant en post-doc à l' University of Cape Town

Percy FitzPatrick Institute of African Ornithology
John Day Zoology Building - Room 2.04
Rondebosch 7701
Cape Town, SOUTH AFRICA

http://sites.google.com/site/timotheecook/

     

 

 

2009 / 2011

Post-Doctorat, Percy FitzPatrick Institute of African Ornithology, University of Cape Town, Afrique du Sud

  • Etude des stratégies alimentaires des espèces de cormorans marins d'Afrique du Sud vivant en sympatrie. Implications fondamentales et appliquées (conservation)

2005 / 2008

Doctorat en Biologie, Ecologie, Université de La Rochelle

  • Écologie des oiseaux plongeurs (Phalacrocorax spp.) : réponses écophysiologiques, comportementales et sexuelles aux variations de l'environnement

Sous la direction du Dr. Charles-André BOST (CEBC  – CNRS UPR 1934)

2002 / 2003

DEA Ecophysiologie, Energétique et Comportement, Université Louis Pasteur, Strasbourg

  • Budget-temps et comportement de plongée du cormoran Subantarctique : caractéristiques générales et différences sexuelles (sous la direction de Yves Cherel et de Yann Tremblay)

 

THÈSE

Période : 2005 - 2008

Responsables : Charles-André BOST

Université d'inscription : Université de La Rochelle

Spécialité : Variabilité environnementale, plasticité phénotypique, biométrie, dimorphisme sexuel, sélection écologique, comportement de recherche alimentaire, comportement de plongée, écophysiologie, régime alimentaire, enregistreurs d’activité, oiseaux marins, océanographie

Titre du sujet : Écologie des oiseaux plongeurs (Phalacrocorax spp.) : réponses écophysiologiques, comportementales et sexuelles aux variations de l'environnement (PDF)

 

Résumé du sujet :

Ce travail s’intéresse à comprendre dans quelle mesure les facteurs écologiques ont une influence sur le comportement de recherche alimentaire des oiseaux côtiers plongeurs.

 

L’approche est comparative, puisqu’il s’agit de mesurer au sein d’un groupe d’espèces très proches, celui du cormoran subantarctique, les différences dans les stratégies d’acquisition de ressources qu’il peut exister selon le type d’habitat. En même temps, il s’agit de chercher à relier ces différents comportements et régimes alimentaires aux variations qu’il existe au niveau de la morphologie des individus qui composent les différents habitats. Les comportements individuels sont mesurés par l’utilisation d’enregistreurs d’activité électroniques. L’étude des différences sexuelles complète cette approche en s’intéressant à l’hypothèse du partage des niches entre les sexes, par l’interaction environnement - individu, qui pourrait conditionner une spécialisation des comportements et de la morphologie des sexes.

 

L’étude se déroule donc à plusieurs niveaux d’échelles intégrés d’espace et d’évolution, l’environnement jouant une part importante dans la détermination des comportements et des morphes (plasticité phénotypique). Les stratégies d’adaptation sont définies à travers l’exemple de l’allopatrie, de la sympatrie et des différences sexuelles chez le cormoran subantarctique : 

 

  • deux espèces proches vivant dans des habitats éloignés sont comparées (cormoran de Crozet et cormoran de Kerguelen),
  • deux populations de Kerguelen vivant dans des milieux contrastés sont comparées,
  • les différences sexuelles sont mesurées dans tous les cas.

 

DEA

COOK T. Budget-temps et comportement de plongée du cormoran Subantarctique : caractéristiques générales et différences sexuelles (sous la direction de Yves Cherel et de Yann Tremblay). 2003. DEA, Option Ecophysiologie, Energétique et Comportement, Université Louis Pasteur, Strasbourg

 

Imprimer Contact Plan du site Plug-ins Accueil

 

 

 
 
 

Centre d'Etudes Biologiques de Chizé