Le CNRS
Accueil CNRS
Autres sites CNRS
 
  Accueil > Anciens étudiants > Grange                                                                              Vie pratique > Etudiants
 

Situation actuelle et parcours

 

 

Au RMI depuis la fin de ma thèse (novembre 2006), j’ai finalement décroché une bourse pour effectuer un post-doc de 2 ans (à partir de janvier 2008) à l’université de Witwatersrand à Johannesburg (Afrique du Sud) sous la direction du Prof. Norman Owen-Smith et en collaboration avec le Dr. Jean-Michel Gaillard (Université de Lyon).

 

Ce post-doc vise à étudier la dynamique de population des grands herbivores africains et l’impact de la prédation pour la gestion et la conservation des communautés de mammifères – en prenant le cas particulier des zèbres de plaine. A cet effet, je vais démarrer un programme de recherche sur la dynamique de populations des zèbres dans la réserve de Hluhluwe-iMfolozi (Kwazulu Natal, Afrique du sud).

 

Je suis membre de l’Equid Specialist Group de l’IUCN depuis début 2007 et ai également monté une ONG afin de promouvoir la recherche sur les zèbres et la formation des étudiants africains. Je travaille aussi en collaboration avec le Dr. Patrick Duncan sur le projet « zèbres » (sous-projet du programme « HERD » dirigé par le Dr. Hervé Fritz) dans le parc national de Hwange au Zimbabwe.

 

2008/2010 :

Post-doctorat, “School of Animal, Plant and Environmental Sciences” (http://web.wits.ac.za/Academic/Science/APES), Université de Witwatersrand, Afrique du Sud.

Avril 2007 :

Présidente de l’ONG « Stripes of Africa » (site web en cours de construction : http://www.stripesofafrica.azerttyu.net)

Mars 2007 :

membre de l’Equid Specialist Group
(http://www.iucn.org/themes/ssc/sgs/equid)

Nov 2006 :

soutenance de thèse au CEBC.

 

Perspective(s) professionnelles

Poste de chercheur sur des thématiques liées à la gestion et la conservation de la faune africaine et/ou des équidés sauvages.

 

Situation au CEBC

 

THESE

Période : 2002-2006

Responsable : Patrick Duncan

Spécialités : Physiologie, biologie des organismes, populations, interactions

Université d’inscription : Université de Poitiers

 

Titre du sujet :

The great dilemma of wild equids: living with grazing bovids and avoiding large predators?

 

Résumé du sujet :

The plains zebra is currently the most widespread wild equid; however there is still little information on the regulation/limitation of their populations. Comparative studies on the relative abundance and the population dynamics of plains zebras and grazing bovids support the hypothesis that predation has a greater impact on the number of zebras in African ecosystems, and probably also play an important role in the limitation of some zebra populations. Given these findings, it will be necessary to link population models of zebra and their main predators. However a major problem is the lack of accurate data on zebra survival rates. The study on the population dynamics of plains zebra in Hwange National Park (Zimbabwe) is the first one to use a capture-mark-recapture method based on photo- identification. After only one year and a half, this method already proves to be promising to study zebra population dynamics. This thesis also shows that the feralization of domestic horses leads to an unnatural population dynamics, which means that Camargue horses cannot be used as surrogates of wild equids to restore natural ecosystems. In terms of species conservation it is therefore now important to acquire a good knowledge on the regulating/limiting factors acting on current wild equid populations in order to facilitate translocations and reintroductions in their natural ecosystems.

 

 

 

 
 
 

Centre d'Etudes Biologiques de Chizé

  

Imprimer Contact Plan du site Plug-ins Accueil