Le CNRS
Accueil CNRS
Autres sites CNRS
 
  Accueil > Anciens étudiants > Pellerin                                                                             Vie pratique > Etudiants
 

Situation actuelle et parcours

 

 

 

 

Je suis actuellement en Post-doctorat au Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d’Altitude (Chamonix, 74)

 

 

 

 

 

 

Oct 07/Mars 08 :

Etude de l’impact des changements climatiques sur la phénologie de la végétation dans les Alpes au Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d’Altitude (http://www.crea.hautesavoie.net/html/page.php?id=2&m=1)

Avril/Sept 07 :

Réalisation de comptages en « line transect » de la faune cynégétique de la République Centrafricaine pour la Fondation Internationale pour la Sauvegarde de la Faune (Paris, 75 ; http://www.wildlife-conservation.org/fr/la_fondation) afin de valider la méthode du comptage en action de chasse, analyses des données récoltées et cartographie de la distribution spatiale de la faune cynégétique.

Avril/Juin 06 :

Analyses de données spatiales (méthode K-select, analyse du « First-Passage Time ») sur le chevreuil au Centre d’Etudes Biologiques de Chizé dans le but de finaliser les études d’utilisation et de sélection de l’habitat menées pendant ma thèse.

Fev/Mars 06 :
Réalisation de relevés de végétation dans la forêt de Chizé pour l’Office National des Forêts (http://www.onf.fr/) afin de calculer des indices de consommation de la végétation par le chevreuil pour pouvoir estimer l’impact d’abroutissement de cette espèce sur le milieu forestier.

Sept02/Déc 05:

Doctorat, Université de Poitiers (86).
Utilisation et sélection de l’habitat chez le chevreuil (Capreolus capreolus) à différentes échelles spatio-temporelles.
Sous la co-direction de P. Duncan (Centre d’Etudes Biologiques de Chizé  – UPR du CNRS 1934) et Y. Caubet (Laboratoire Ecologie, Evolution et Symbiose – UMR CNRS 6556 ; http://ecoevol.labo.univ-poitiers.fr/spip.php?rubrique31).

 

Situation au CEBC

 

THESE

Période : 2002-2005

Responsables : Patrick Duncan et Sonia Saïd

Spécialités : Ecologie comportementale et spatiale, comportement d’approvisionnement, conservation et aménagement de la faune

Université d’inscription : Université de Poitiers

 

Titre du sujet :

Utilisation et sélection de l’habitat chez le chevreuil (Capreolus capreolus) à différentes échelles spatio-temporelles.

 

Résumé du sujet :

Identifier les facteurs régissant les variations spatio-temporelles des traits d’histoire de vie et des densités d’individus est indispensable, aussi bien pour comprendre le fonctionnement d’une population de vertébrés que pour définir les règles de conservation ou d’exploitation de cette population. Ce travail a pour but de comprendre l’influence des variations environnementales sur les processus individuels d’acquisition chez le chevreuil femelle (Capreolus capreolus) afin d’éclairer les relations entre les variations de l’environnement et les variations des traits d’histoire de vie. Dans un premier temps, nous montrons que la taille des domaines vitaux varie avec la période biologique, la richesse du milieu, la densité d’individus, ainsi qu’avec l’âge, le poids et le nombre de faons des chevrettes. Au niveau de la sélection des sites à l’intérieur des domaines vitaux, les chevrettes semblent ajuster leur comportement de recherche en fonction de la distribution des ressources présentes dans les habitats et, par conséquent, leur sélection de l’habitat correspond à une réponse fonctionnelle. Enfin, une analyse détaillée des trajets des chevrettes nous permet de mettre en évidence l’influence de la structure en patches et hiérarchique de l’environnement sur l’échelle de perception des animaux et sur leurs réactions face à cette structure, i.e., une utilisation en patches (« Area Restricted Search ») avec plusieurs domaines d’échelle spatiale. En conclusion, nos résultats révèlent que le comportement individuel dépend de la nourriture, de la présence de refuge, et également de la reproduction, et que le rôle de ces facteurs varie selon l’échelle spatiale et temporelle.

 

DEA

Période : 2001-2002

Responsables : Hervé Fritz et Sonia Saïd

Spécialités : Ecologie comportementale et spatiale, comportement d’approvisionnement, conservation et aménagement de la faune

Université d’inscription : Université Claude Bernard, Lyon 1

 

Titre du sujet :

Variations spatiales et temporelles des domaines vitaux chez le chevreuil (Capreolus capreolus) : cas de la réserve de Chizé 

 

Rapport de DEA

PELLERIN M. Variations spatiales et temporelles des domaines vitaux chez le chevreuil (Capreolus capreolus) : cas de la réserve de Chizé. 2002, DEA Analyse et Modélisation des Systèmes Biologiques, Université Claude Bernard Lyon 1.

 

 

 

 
 
 

Centre d'Etudes Biologiques de Chizé

  

Imprimer Contact Plan du site Plug-ins Accueil