Le CNRS
Accueil CNRS
Autres sites CNRS
 
  Accueil > Anciens étudiants > Rolland                                                                             Vie pratique > Etudiants
 

Situation actuelle et parcours

 

Après mon stage au CEBC-CNRS, j’ai complété mon diplôme d’ingénieur agronome avec un Master 2 professionnel en « Ingénierie écologique et gestion des écosystèmes » à Jussieu et l’INAPG à Paris. J’ai effectué mon stage de Master 2 dans le Parc Naturel régional de Millevaches en Limousin (http://www.pnr-millevaches.fr/spip.php). Mon sujet portait sur l’étude de « l’intégration des zones humides et des landes sèches dans le système de pâturage extensif du territoire du parc ». A la suite de mon stage, j’ai été embauchée en tant que chargée d’étude « Agro-environnement ».

 

Ce projet est financé par les agences de l’eau et le ministère de l’écologie et du développement durable.

 

2006-2007 : CDD en tant que Chargée d’étude « Agro-environnement » dans le PNR de Millevaches en Limousin :
- Publication et Animation sur le thème de la : Préservation des zones humides et landes sèches du territoire du parc (http://www.snpn.com/static/ZHI.html)
2006 :
1 mois de volontariat en Mongolie pour l’Association de développement d’un tourisme durable (avec des éleveurs de chevaux mongols).
2006 :
Stage de 6 mois dans le PNR de Millevaches en Limousin :
- Valorisation du pâturage extensif des zones humides par l’élaboration d’une fiche technico-économique des exploitations utilisant ces milieux.
2006 :
1 mois d’Ecovolontariat, dans les Alpes, pour l’association A pas de Loup (http://www.apasdeloup.org/index.htm) :
- Surveillance nocturne des troupeaux de brebis.
2005 :
Stage de 6 mois au CEBC-CNRS, en collaboration avec l’ONCFS : - Etude de l’impact de la biomasse de plantes disponibles sur le succès reproducteur chez le chevreuil (Capreolus capreolus)
2004 :
Stage de 3 mois dans le PNR du Morvan (http://www.parcdumorvan.org/) :
- Etude de la dynamique des populations de chevreuils et leurs dégâts sur les cultures de sapins de Noël.

 

Situation au CEBC

 

Stage

Période : Mars à Octobre 2005

Responsables : Patrick DUNCAN, Marilyne PELLERIN et Sonia SAÏD-DELCROS

Spécialités : Ressource alimentaire, herbivores, comportement, succès reproducteur

Université d’inscription : ENITA de Bordeaux

 

Titre du sujet :

Rôle de la ressource alimentaire sur le comportement spatial et le succès reproducteur chez la chevrette (Capreolus capreolus) en forêt de Chizé.

 

Résumé du sujet :

L’étude réalisée contribue à un programme à long terme dont le but est d’analyser l’effet de la qualité de l’habitat sur le succès reproducteur des chevrettes (Capreolus capreolus), ceci en vue d’une gestion rapprochée des populations afin de maintenir leur niveau à un seuil le plus tolérable pour tous. Nous avons essayé de voir comment la chevrette utilise la biomasse végétale disponible pour subvenir à ses besoins énergétiques en particulier lors de la reproduction : dans cette optique, nous avons étudié les variations de taille des domaines vitaux en fonction des facteurs environnementaux (diversité du milieu, quantité de ressources disponibles, types de peuplements forestiers et variations climatiques), pour ensuite mieux appréhender les facteurs influençant le succès reproducteur. Pour cela nous avons suivi 11 chevrettes par radio-pistage entre avril et juillet et nous avons réalisé des relevés de biomasse végétale sur leurs domaines vitaux. La chevrette régulerait la taille de son domaine vital en fonction de la diversité du milieu et de la richesse du peuplement forestier. Elle choisirait le cœur de son domaine vital pour avoir une équitabilité des ressources importante. De plus, il semble qu’elle régule la taille de son domaine vital en fonction de ses besoins énergétiques et en fonction des différentes périodes biologiques: la diversité et la quantité de biomasse influenceraient positivement le nombre de faons car elles rechercheraient des domaines vitaux riches pour subvenir à leurs besoins d’allaitement (mai-juin). Enfin, la canicule de 2003 a provoqué une diminution du succès reproducteur du fait de la baisse de la quantité de biomasse et du stress thermique mais aurait été bénéfique pour le type de peuplement forestier le plus pauvre en diversité.

 

Rapport de stage

ROLLAND L. Rôle de la ressource alimentaire sur le comportement spatial et le succès reproducteur chez la chevrette (Capreolus capreolus) en forêt de Chizé. 2005, Ingénieur des Techniques Agricoles, Ecole Nationale d’Ingénieurs des Travaux Agricoles de Bordeaux (PDF)

 

 

 

 
 
 

Centre d'Etudes Biologiques de Chizé

  

Imprimer Contact Plan du site Plug-ins Accueil