Le CNRS
Accueil CNRS
Autres sites CNRS
 
  Accueil > Annuaire > Deroulers
 
Curriculum Vitae
Publications
AGRIPOP

 

    

 

 

Paul DEROULERS

          Doctorant

 

 

 

 

 

Titre de la thèse

Etude des interactions trophiques entre les communautés de carabes et de graines adventices avec un modèle proie-prédateur

 

Période

2014 - 2017

 

Responsables

François Bretagnolle (INRA Dijon), Bertrand Gauffre (CEBC-INRA) et Cyril Eraud (ONCFS)

 

Université d'inscription

Université de La Rochelle / Ecole doctorale de Gay Lussac

 

Résumé

La flore adventice limite les rendements agricoles et entraine une utilisation accrue d’herbicides. Cette flore est à la base des chaînes trophiques dans les agroécosystèmes et la baisse de diversité des adventices explique en partie le déclin de la biodiversité. Des alternatives sont étudiées pour atténuer l’effet négatif des herbicides sur l’environnement. Par exemple, la gestion de la flore adventice via les consommateurs de graines. En effet, la consommation de graines d’adventices par les espèces granivores impacte la levée de la flore adventice. Parmi les espèces granivores, nous pouvons y trouver des oiseaux ainsi que des micromammifères, mais aussi des invertébrés, tels que les carabes qui composent une famille très abondante dans les agroécosystèmes tempérés. L’objectif général de cette thèse est d’étudier sous un modèle « proie-prédateur » les interactions entre carabes et graines d’adventices afin d’évaluer le potentiel des carabes dans la régulation de la flore adventice via leur consommation de graines.

Premièrement, un protocole a été établit pour réaliser les comparaisons des interactions entre les espèces des deux communautés. Le nombre d’interactions entre les espèces est très élevé au vu de leur richesse spécifique. Un second protocole a été mis en place dans l’objectif de pouvoir répéter les expérimentations avec un même individu, notamment pour étudier l’effet d’autres paramètres sur la consommation de ce dernier, tels que la densité de ressource, l’espèce de graines d’adventices... Ensuite, nous avons étudié les interactions entre les graines d’adventices et les carabes selon deux axes de recherche. Le premier a permis de comparer la consommation sur une même espèce de graines d’adventices (Viola arvensis) entre 28 espèces de carabes. Pour le deuxième axe, nous avons mesuré la consommation sur 42 espèces de graines d’adventices de 4 carabes pour explorer leur stratégie d’alimentation selon deux caractéristiques : la masse (taille) et la concentration lipidique des graines. Enfin, pour étudier le potentiel de régulation des carabes, nous avons déterminé la réponse fonctionnelle qui correspond au taux de consommation en fonction de la densité de graines par unité de temps. Nos résultats doivent être interprétés avec précaution car en milieu naturel d’autres facteurs interviennent dans les interactions, telle que la présence de proies alternatives ou la compétition.

En conclusion, nous confirmons que le réseau d’interactions entre les graines d’adventices et les carabes est complexe du fait de la richesse spécifique des deux communautés. Au sein de ces deux communautés, les caractéristiques physiologiques peuvent impacter la force des interactions et limiter la capacité des carabes dans la régulation des graines d’adventices. Le potentiel de régulation des carabes est présent mais des études supplémentaires sont encore à réaliser pour comprendre le comportement alimentaire des carabes en milieu naturel.


Mots clefs

Carabes, graines d’adventices, interactions, système proie-prédateur, variation inter- et intra spécifiques, prédation


Rapport de stage

DEROULERS Paul. Influence des itinéraires culturaux sur l’assemblage des communautés d’adventices en céréale d’hiver. 2014, Master 2, Expertise et traitement en Environnement, Faculté libre des Sciences et Technologies de Lille (PDF)

 

Imprimer Contact Plan du site Plug-ins Accueil

 

 

 
 
 

Centre d'Etudes Biologiques de Chizé