Le CNRS
Accueil CNRS
Autres sites CNRS
 
  Accueil > Annuaire > Louis
 
Curriculum Vitae
Publications
Prédateurs marins

 

    

 

Marie LOUIS

    Doctorante

 

 

 

 

 

 

 

Titre de la thèse

Structuration écologique et démographie de la population de grands dauphins, Tursiops truncatus, du golfe normand-breton

 

Période

2011-2014

 

Responsables

Chistophe Guinet et Benoit Simon-Bouhet (LIENSs)

 

Université d'inscription

Université de La Rochelle

 

Spécialité

Génétique des populations, structure sociale, démographie, conservation

 

Résumé

L’étude des paramètres démographiques et de la structure des populations de prédateurs supérieurs est essentielle pour comprendre leurs fonctionnements et prendre les mesures de conservation appropriées. Le golfe normand-breton abrite une importante population de grands dauphins sur laquelle il n’existe aucune connaissance. Un suivi de terrain est mené de façon régulière par le Groupe d’Etude des Cétacés du Cotentin depuis 2006. Dans cette zone, des enjeux contrastés se confrontent : la création d’un parc marin et le développement des activités éoliennes et hydroliennes offshores. Dans ce contexte, ma thèse a pour but de comprendre la structure à fine échelle de la population de grands dauphins à l’aide d’un panel d’outils : photo-identification, génétique et isotopes stables. Cette approche multi-traceurs permettra d’évaluer l’influence relative de l’utilisation de l’habitat, du sexe des individus et de leurs liens de parenté sur l’organisation sociale. Le deuxième objectif est d’évaluer l’état de santé de cette population en étudiant les paramètres démographiques à l’aide de deux approches : Capture-Marquage-Recapture (taille de la population, taux de survie) et génétique (taille efficace).

 

Par ailleurs, il est important, dans un objectif de conservation, de définir l’isolement génétique de la population. Cependant, même si d’autres populations sédentaires fréquentent les eaux européennes, ainsi qu’une ou plusieurs populations « pélagiques », les liens génétiques et les mouvements entre ces différentes populations sont encore méconnus. Pour étudier la structure génétique de l’espèce en Atlantique Nord-Est, des collaborations ont été mises en place avec des laboratoires, instituts ou associations à travers l’Europe afin de récupérer des biopsies d’animaux vivants et des prélèvements d’animaux échoués.

 

Rapport de stage

LOUIS M. 2010. Dynamique de population et structure sociale du grand dauphin, Tursiops truncatus, en Normandie. Master 2, Approches Intégrées des Ecosystèmes Littoraux, Université La Rochelle (PDF)

 

Imprimer Contact Plan du site Plug-ins Accueil

 

 

 
 

Centre d'Etudes Biologiques de Chizé

(U.P.R. 1934)